HO Soul tourne son clip "Sonia"

Le tournage du clip de HO pour son titre «Sonia » touche à sa fin. Mais qui est « Sonia » ?

HO : « C’est une petite fille si attachante, si innocente, que le destin m’a fait rencontrer. J’ai tenu à faire une musique pour elle, le jour où je lui ai dit, ce n’était pas que des mots, c’était une promesse. Le divorce de ses parents a fait que nous nous sommes perdu de vue, une raison de plus pour que cette chanson résonne jusqu’à elle à travers le ciel.»

Et après deux jours, ce n’est pas moins d’une cinquantaine d’enfants ainsi qu’une cinquantaine d’adultes qui ont participé à ce clip en tant qu’acteurs et figurants. Cela s’est déroulé sur un ensemble de quatre communes, La Courneuve, Orly, Bercy ainsi que Villejuif. C’est donc un travail draconien qu’a du gérer HO et son équipe, tant en termes de gestion de tous les participants mais aussi au niveau du timing. Pour ce second clip, vous l’aurez compris, encore beaucoup de mise en scène et de décors pour illustrer les différents moments de la vie de cette petite fille. De la joyeuse scène d’anniversaire entre enfants à la dispute de ses parents, des instants où elle se sent si seule à ceux où l’innocence l’empêche de voir arriver ce qui fera que son monde s’écroulera. Et c’est cette véritable petite Sonia, pour qui HO a écrit cette musique, que nous pourrons découvrir lors de la diffusion, comme actrice du rôle qui lui avait été dédié. Car peu de temps avant le tournage, HO a décidé de retrouver « Sonia » et de soumettre à sa famille son souhait de la voir dans ce clip. Car au-delà du côté authentique que cela amènera, il est vrai que ce clip demeurera un cadeau éternel pour cette petite « Sonia ».

H.O. Soul actuellement à la réalisation de la B101!

H.O. Soul vient de terminer le tournage de la série la «B101 », comédie sitcom mettant en scène deux personnages, l’un est parisien, le second marseillais, deux hommes dont rien ne laissait imaginer qu’ils se retrouveraient un jour incarcéré. Ils apprendront à vivre dans un milieu qu’ils ne connaissent qu’à travers les clichés, vivre leur quotidien sera pour tous surprises et fous rires garantis.

Et ce n’est pas moins de dix épisodes qui ont été tourné, H.O. Soul étant coproducteur, coauteur  et coréalisateur de cette sitcom, c’est donc un travail considérable qu’a décidé de prendre en charge le jeune artiste qui continue peu à peu à explorer le monde de l’audio-visuel.

Cela n’empêche tout de même pas H.O. Soul de travailler sur de nouvelles chansons, il devrait d’ailleurs ne pas tarder à retrouver le chemin des studios pour enregistrer de nouveaux titres.

HO Soul en tournage pour son premier Clip "In Memory"

« In Memory » est le premier morceau de HO qui donnera naissance à un clip.

Ce sera là sa première expérience avec NAH en tant que coréalisateur et coproducteur.

Plus de vingt heures de tournage, un grand nombre de décors, de comédiens, avec une mise en scène tellement riche que le tournage attisera la curiosité d’un bon nombre de personnes.

Une ambulance, un véritable cercueil, une chorale, des stèles, une grue de dix-huit mètres, etc., tout ça réuni pour une chanson écrite, interprétée et réalisée par HO en hommage à plusieurs personnes de son entourage auxquels le destin à décidé de venir récupérer leur âme dans différentes circonstances.

H.O. Soul au Festival du Court Métrage Politique

Plus de deux cents personnes étaient présentes pour la première édition du festival du court-métrage politique. Evènement organisé notamment par H.O. Soul et NAH autour duquel un bon nombre d’artistes de divers horizons se sont réuni, du milieu de la musique, de la danse ainsi que du stand-up, des médias, mais également du milieu politique.

En effet, ce sont plusieurs élus et maires appartenant à différents partis qui ont été les acteurs de la seconde partie de ce festival en tant que représentants de leur bord, ils ont accepté de venir répondre aux questions de plusieurs citoyens à travers une mise en scène assez particulière.

Ainsi, le but de ce festival tournant autour de la diffusion de courts-métrages engagés sur le plan de la citoyenneté, auxquels H.O. Soul et NAH ont également participé, est d’échanger et de rassembler un public qui comprend des personnes de toutes catégories sociales et de toutes origines, en bref, des gens qui font partie intégrante du peuple français.

Pour l’ouverture de cette première édition, H.O. Soul a interprété son titre « In Memory » accompagné d’une grande chorale, il a su tout de suite donner le ton au festival, public séduit par sa prestation et face à une entrée en la matière de si haut niveau.

Un premier court-métrage a été diffusé avant de laisser place à un groupe de jeunes rappeurs de La Courneuve qui ont su occuper la scène comme il se doit, avant que s’ensuive un deuxième court-métrage, puis c’est un humoriste du stand-up viendra prendre le relais. Pour poursuivre, ça a été au tour des hommes et femmes politiques d’entrer en scène. Après une heure et demie de spectacle et d’échanges, c’est NAH qui a clôturé ce premier festival du court-métrage politique en remerciant tout d’abord toutes les personnes ayant participé à ce festival, du public ou sur scène et bien entendu à toute l’équipe organisatrice, il expliquera par la suite les motivations et intentions qui animent les organisateurs de cet évènement. Rendez-vous à la seconde édition.

Nabil Ait-hellal Copyright © 2015. All Rights Reserved.